Giscard dEstaing

Valéry Giscard d’Estaing
Membre d’honneur

Né à Coblence (Allemagne), Valéry Giscard d’Estaing passe par l’École polytechnique avant d’intégrer l’ENA et d’exercer le métier d’inspecteur des Finances.

Sa carrière politique démarre en 1956 en tant que député du Puy-de-Dôme. Sous la présidence du Général de Gaulle, il est  nommé secrétaire d'État aux Finances en 1959, il devient  ensuite ministre des Finances dans les gouvernements Debré et Pompidou.

En 1969, sous la présidence de Georges Pompidou, il retrouve le ministère de l'Économie et des Finances jusqu’en 1974.

1974–1981 – Le 19 Mai 1974 il est élu Président de la République Française.

Affirmant une volonté de changement et de modernisation, le président Giscard d’Estaing est à l’origine d’un certain nombre de réformes libérales, telles que la loi sur l’interruption volontaire de grossesse (I.V.G.), l’abaissement de l'âge de la majorité à 18 ans, le divorce par consentement mutuel.

Durant son mandat, il axe la politique étrangère sur la construction de l'Europe – avec le chancelier allemand Helmut Schmidt, il est l’instigateur du système monétaire européen (1978-1979) et de l'élection au suffrage universel des membres du Parlement européen (1969) – Puis  il crée le Conseil Européen qui se réunit pour la première fois à Paris en 1977. Enfin,  il initie les Sommets Mondiaux des chefs d’Etat et de Gouvernements dont le premier a lieu à Rambouillet en 1975.

Européen convaincu, Valéry Giscard d'Estaing préside la Convention sur l'avenir de l'Europe qui aboutit au traité de Rome II.

Après les élections régionales de 2004, il décide de siéger au Conseil constitutionnel, dont il est membre de droit en tant qu'ancien président de la République.

Auteur de plusieurs essais et romans, il est membre de l'Académie française depuis 2003.